Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires saoudiens à Jizan

    Les Houthis affirment avoir tiré un missile contre une raffinerie de Saudi Aramco

    © AFP 2019 FAYEZ NURELDINE
    International
    URL courte
    6130

    La coalition arabe combattant au Yémen a annoncé avoir intercepté un missile tiré par les Houthis sur la ville de Jizan, relate la chaîne Al Arabiya.

    Les forces de la coalition arabe qui intervient dans la crise yémenite ont intercepté un missile lancé par les Houthis sur la ville de Jizan en Arabie saoudite, relate la chaîne Al Arabiya.

    Les Houthis cités par la chaîne al-Masirah TV affirment pour leur part avoir visé une raffinerie du groupe Saudi Aramco, compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures. Selon la coalition, aucune destruction n'est à constater suite au tir.

    Le mouvement houthi, qui contrôle la capitale Sanaa et d'autres régions du Yémen, tire régulièrement des missiles en direction de l'Arabie saoudite, qui dirige la coalition militaire arabe intervenant dans la crise yéménite aux côtés des forces gouvernementales. Les Houthis ont multiplié ces derniers mois les tirs de missiles vers l'Arabie saoudite mais la plupart ont été détruits en vol.

    Le 23 août dernier, la coalition arabe dirigée par Riyad a annoncé avoir repoussé une attaque des Houthis contre plusieurs cargos civils dans la mer Rouge. Selon le site Sabq, les Houthis ont fait exploser une vedette télécommandée près d'un site pétrolier. Les Houthis ont pour leur part affirmé avoir visé un navire militaire.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Sensation pour les Français, l’hélicoptère de Poutine «sorti de nulle part» repéré par un photographe
    Tags:
    missile, raffinerie, Houthis, Saudi Aramco, coalition arabe, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik