International
URL courte
15691
S'abonner

Alors que tous les regards sont tournés vers Idlib, où l’offensive de Damas est sur le point de commencer, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a souligné que l’aviation russe agissait en Syrie de façon chirurgicale.

L'aviation russe en Syrie opère de façon chirurgicale, cherchant à éviter les victimes parmi les civils, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

«Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, nous agissons de façon précise, sélective, en cherchant à minimiser les possibles risques pour les civils», a-t-il expliqué, après avoir été prié de commenter les informations selon lesquelles la Russie avait lancé des frappes sur Idlib.

«J'estime que du point de vue militaire, la situation sera plus claire, entre autres, après les négociations tripartites tenues par trois pays garants vendredi à Téhéran», a-t-il ajouté, faisant référence à la Russie, la Turquie et l'Iran.

Le diplomate a ajouté qu'il était impossible de régler la situation à Idlib sans éliminer les terroristes. Un fait, dont ses collègues occidentaux étaient conscients, a affirmé M.Riabkov.

«Ils sont pleinement conscients que sans résolution de ce problème, il n'y aura pas de normalisation en Syrie, ils se rendent compte du fait que la conservation de cette enclave terroriste aura comme répercussions l'apparition de nouvelles menaces, y compris des menaces de recours aux armes chimiques, si celle-ci ne sont pas démantelées», a poursuivi le diplomate.

Le ministère russe de la Défense a annoncé ce mercredi après-midi que quatre de ses avions avaient bombardé mardi les positions du Front al-Nosra* dans le gouvernorat d'Idlib.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
frappe aérienne, Sergueï Riabkov, Idlib, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook