International
URL courte
12552
S'abonner

La police danoise a infligé une amende de 135 euros à une touriste turque pour être entrée à l’intérieur d’un commissariat de police d’Aarhus en burqa, un voile intégral interdit depuis peu par la loi danoise. La femme - qui s’est dite ne pas être au courant des nouvelles prescriptions - a toutefois consenti à enlever son couvre-chef.

À Aarhus, dans l'ouest du Danemark, une musulmane turque s'est vue infliger une amende de 135 euros pour le port d'une burqa en public, relate le journal The Daily Mail.

D'après les forces de l'ordre danoises, cette femme âgée de 48 ans est entrée dans un commissariat de police en portant un voile intégral et a reçu l'amende sur place.

De son propre aveu, elle s'y rendue pour renouveler son visa et n'était pas au courant de la récente modification de la loi danoise, proscrivant le port de la burqa en public.

Les autorités danoises affirment que la femme de 48 ans a ensuite retiré son voile avant de partir.

Depuis le 1er août, le port en public de la burqa, du niqab ou d'autres accessoires masquant le visage est puni au Danemark d'une amende pouvant aller jusqu'à 10.000 couronnes (1.340 euros).

Pour ses détracteurs, cette loi constitue une violation de la liberté de choix des femmes, tandis que pour ses défenseurs il s'agit d'une mesure qui permettra une meilleure intégration des musulmans dans la société danoise.

À Copenhague et à Aarhus, la deuxième plus grande ville du pays, des manifestants, dont certains portant le voile intégral, se sont rassemblés début août pour protester contre l'entrée en vigueur de cette loi.

Le port du voile intégral reste une question sensible en Europe. Des interdictions totales ou partielles dans l'espace public sont d'ores et déjà en vigueur en Allemagne, en Autriche, en Belgique, et en France.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
foulard islamique, burka, Danemark, Aarhus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook