Ecoutez Radio Sputnik
    Le pont de Crimée

    Après ses vacances en Crimée, un député ukrainien explique les causes de la réunification

    © Sputnik . Alexei Pavlishak
    International
    URL courte
    11452

    Selon un député ukrainien qui a passé ses vacances en Crimée, il a compris pourquoi les résidents locaux ont voté pour la réunification avec la Russie lors du référendum de 2014.

    Evgueny Balitchi, un député du «Bloc d'opposition» de la Rada suprême, le parlement ukrainien, a passé ses vacances en Crimée et a découvert auprès des locaux la raison pour laquelle ils avaient voté pour la réunification avec la Russie lors du referendum de 2014. L'élu s'est confié à l'antenne de la chaîne NewsOne.

    «En passant une partie de mes vacances en Crimée, j'ai parlé avec beaucoup d'Ukrainiens, nos contemporains. Il y a ceux qui tournent leur index contre leur tempe et disent: "Quel retour, pardon? Non mais là-bas?". Ils parlent aussi des nationalistes ukrainiens et des brulés d'Odessa, ainsi que du coup d'État. C'est la majorité des gens, et je peux mettre la main sur le cœur. Croyez-moi, ce n'est pas que je le veuille ou ne le veuille pas, beaucoup de personnes pensent comme ça», a précisé le parlementaire en soulignant qu'en Ukraine il est nécessaire de comprendre la cause de la réunification de la Crimée à la Russie.

    M.Balitchi a également rappelé qu'après le referendum, un certain nombre d'agents de la force publique et de militaires ont aussi décidé de prendre la nationalité russe.

    «Pourquoi sur 600 membres du service de sécurité d'Ukraine seuls 200 sont rentrés? Pourquoi des dizaines de milliers de nos militaires, policiers, juges, procureurs [sont restés en Crimée, ndlr]? Est-ce qu'ils y sont allés [en Crimée, ndlr] sous la menace d'une arme? Non», a conclu le député.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum qui s'est tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine, consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

    Lire aussi:

    La Crimée est prête à accueillir des étrangers et Kiev n'y pourra rien
    Des globes terrestres avec la Crimée russe mis en vente en France
    Des politiciens ukrainiens se rendent-ils secrètement en Crimée?
    Tags:
    réunification, vacances, parlementaires, Russie, Crimée, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik