Ecoutez Radio Sputnik
    Drone RQ-4 Global Hawk

    Les États-Unis perdent leur drone espion stratégique

    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    International
    URL courte
    311145

    Deux mois après le crash, le commandant de l'US Air Force a révélé l’information sur la perte d’un drone RQ-4 Global Hawk dans les eaux espagnoles. Comme le rappelle le portail The Drive, il s’agit du deuxième incident en moins d’un an dans l’armée de l’air américaine.

    Le commandant de l'US Air Force a confirmé la perte d'un drone RQ-4 Global Hawk dans la mer Méditerranée. Le drone espion est tombé et a coulé dans les eaux espagnoles le 26 juin. Comme l'a indiqué le portail The Drive, les militaires américains cachaient cette information ces deux derniers mois.

    Actuellement, l'appareil a été déjà retrouvé, ramené à la surface et livré à la base navale de Rota, en Espagne, afin d'être plus tard envoyé aux États-Unis.

    Selon le représentant du Centre de sécurité de l'armée de l'air américaine, Josh A. Aycock, «l'enquête est encore en cours».

    Un drone RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Le drone qui s'est écrasé près des côtes espagnoles est l'un des Global Hawk effectuant des missions de reconnaissance depuis la base aérienne Sigonella de l'Otan, en Sicile, le long de la ligne de démarcation dans le Donbass afin de surveiller les navires russes et les installations militaires dans la mer Baltique et en Méditerranée.

    Comme le rappelle le journaliste de The Drive, Tyler Rogoway, il s'agit de la deuxième perte d'un RQ-4 en moins d'un an. Le premier accident a eu lieu le 21 juin 2017 lorsque l'un de ces appareils s'est écrasé dans le désert californien, près du Mount Whitney.

    Le RQ-4 Global Hawk est un drone de surveillance construit par Northrop Grumman pour l'US Air Force. Il a effectué son premier vol expérimental le 28 février 1998.

    Le RQ-4 Global Hawk a un poids brut au décollage de 14,6 tonnes, soit la masse d'un petit chasseur, malgré ses dimensions, notamment son envergure de près de 40 mètres comparable à celle d'un avion de ligne. Il met quatre heures pour atteindre son altitude maximale de 60.000 pieds.

    Lire aussi:

    Une photo du drone espion stratégique perdu par les USA apparaît sur le Net
    Que fait un drone américain au-dessus du Donbass?
    Le parcours du drone US survolant la mer Noire près des frontières russes publié en cartes
    Tags:
    RQ-4 Global Hawk, US Air Force, Méditerranée, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik