International
URL courte
6330
S'abonner

Le chef de la banque centrale d’Iran, Abdolnaser Hemmati, a déclaré qu’il avait discuté avec des représentants russe et turc del’établissement d’échanges commerciaux en devises nationales, renonçant ainsi au dollar américain.

La Russie, la Turquie et l'Iran s'apprêteraient-ils à dire adieu au dollar dans leurs échanges commerciaux? Cette question a en tout cas été au coeur des discussions entre l'Iran, la Turquie et la Russie, a annoncé samedi le chef de la banque centrale iranienne, Abdolnaser Hemmati.

«Lors d'une réunion trilatérale avec la Russie et la Turquie, en ma présence et celle du ministre du Pétrole, M.Zanganeh, nous avons eu des entretiens fructeux avec les représentants économiques des deux pays dans lesquels nous avons discuté de différents sujets», a déclaré le responsable, cité par le journal Tehran Times.

Selon M.Hemmati, la vente de pétrole, l'achat de produits de base, l'expansion des relations bancaires, l'échange de monnaies nationales dans le but d'éliminer le dollar et le développement des relations commerciales et économiques figuraient parmi les sujets débattus avec les deux pays voisins.

«Nous avons décidé d'assurer le suivi des accords lors d'une réunion avec le chef de la banque centrale de Russie à Moscou», a écrit M.Hemmatisur sa page.

Vladimir Poutine et le Président turc Recep Tayyip Erdogan se sont rendus vendredi 7 septembre à Téhéran pour participer à un sommet trilatéral portant sur la situation en Syrie,ainsi que pour discuter du renforcementdes relations entre les trois pays.

Début septembre, le Président turc avait accusé les États-Unis de se comporter comme un «loup sauvage» et appelé à mettre fin à l'hégémonie du dollar dans le commerce international. 

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
devises, dollar US, Abdolnaser Hemmati, Russie, Turquie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook