Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'UE à Dublin

    Irexit? Un nouveau parti eurosceptique voit le jour en Irlande

    © AFP 2018 PETER MUHLY
    International
    URL courte
    9224

    Une nouvelle formation eurosceptique a été formée en Irlande. Inspiré par le Brexit, le parti Irexit Freedom aspire au retrait de l’Irlande de l’Union européenne.

    Le 8 septembre, le nouveau parti eurosceptique Irexit Freedom a vu le jour lors d'une conférence à Dublin.

    Inspirés par l'eurosceptique britannique Nigel Farage et le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), les fondateurs de cette nouvelle formation politique irlandaise entendent répéter le succès du Brexit et «rétablir l'indépendance nationale et la souveraineté de l'Irlande, ainsi que restaurer la démocratie en quittant l'Union européenne».

    Le mouvement irlandais pour le retrait de l'Union européenne est né en février lors d'un événement public à Dublin auquel Nigel Farage a participé.

    Il convient de noter qu'Hermann Kelly, fondateur de l'Irexit Freedom et responsable de la communication du groupe parlementaire européen Europe de la liberté et de la démocratie directe (EFDD), a décidé d'institutionnaliser la lutte pour l'indépendance de Bruxelles en Irlande.

    En outre, M.Kelly croit que son parti prendra de l'ampleur en se battant en faveur du retrait de l'UE.

    «Nous serons comme des rebelles avec une cause, ceux qui combattent pour la liberté […] et sur le plan électoral, c'est une bonne position», a-t-il déclaré à la chaîne de télévision RT.

    L'ancien diplomate irlandais Ray Bassett, qui a assisté au lancement du parti, estime que malgré sa rhétorique eurosceptique, l'Irexit Freedom souhaite maintenir des relations économiques constructives avec l'UE.

    «Si l'Irlande quittait l'Union européenne, je voudrais que nous restions dans l'espace économique européen […] sans que nous devions en payer le prix politique en renforçant notre puissance militaire, changeant le système des impôts et ayant des difficultés à maintenir les services publics», a-t-il souligné.

    Lire aussi:

    Après le Brexit, Londres ne veut pas de postes-frontières avec l’Irlande
    Brexit: Dublin veut retirer ses réserves de pétrole du Royaume-Uni
    L’UE promet d’accueillir l’Irlande unifiée
    Tags:
    indépendance, partis politiques, eurosceptiques, Brexit, UKIP, Union européenne (UE), Nigel Farage, Royaume-Uni, Bruxelles, Europe, Irlande, Dublin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik