Ecoutez Radio Sputnik
    Roubles et dollars

    Oui, Moscou pourrait ouvrir son marché aux géants de la technologie, mais à une condition…

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    International
    URL courte
    IVe Forum économique oriental (2018) (30)
    6220

    La Russie pourrait ouvrir une partie de son marché intérieur aux géants mondiaux des technologies de l’information, mais en échange de leur aide dans la promotion d’entreprises russes sur les marchés étrangers, a annoncé à Sputnik l’envoyé spécial du Président pour le développement technologique et numérique, Dmitri Peskov.

    Alors que le Forum économique oriental s'apprête à ouvrir ses portes, Dmitri Peskov, envoyé spécial du Président pour le développement technologique et numérique, a affirmé à Sputnik que Moscou pourrait accepter d'ouvrir une partie de son marché intérieur aux géants mondiaux des technologies de l'information, en échange de leur aide dans la promotion d'entreprises russes sur les marchés étrangers.

    Il a précisé que des rencontres avec les représentants du monde des affaires avaient lieu quotidiennement.

    «La plupart de demandes proviennent d'entreprises technologiques globales qui cherchent à comprendre leur place sur le marché russe. Et, bien évidemment, nous sommes en train de la chercher de manière très active», a-t-il ainsi expliqué.

    En particulier, des négociations avec les représentants de Facebook, Instagram SNP et Microsoft sont en cours, a-t-il précisé.

    «Nous avons des domaines d'activités en commun. Il est important de déterminer où nous allons laisser entrer ou pas des entreprises étrangères. Il est évident que l'infrastructure critique doit fonctionner avec des solutions nationales ou des solutions basées sur un code ouvert», a-t-il précisé.

    En outre, il a souligné que la Russie pourrait collaborer avec des entreprises globales dans le but d'accéder à de nouveaux marchés.

    «Si nous pouvons utiliser leurs plateformes globales pour amener des solutions nationales sur les marchés mondiaux, ce serait une très belle histoire où la coopération serait possible», a ajouté M. Peskov.

    Pour sa part, SAP, Microsoft ou Lego pourraient facilement faire venir des produits russes sur les marchés mondiaux, a ajouté M.Peskov.

    «Nous pouvons proposer aux entreprises globales une solution par paquet: nous ouvririons une partie de notre marché intérieur en échange d'une coopération avec nos sociétés des technologies de l'informations prêtes à entrer sur le marché mondial. C'est un sujet complexe qui demande du travail commun, des régulateurs, des producteurs et des innovateurs», a-t-il conclu.

    Pour rappel, le Forum économique oriental se déroulera entre le 11 et le 13 septembre prochain, à Vladivostok.

    Dossier:
    IVe Forum économique oriental (2018) (30)

    Lire aussi:

    Maison de la Russie à Davos, pour faire entendre la voix de Moscou à l’international
    Les enjeux des marchés de l'armement dans le monde
    Brexit: «le peuple britannique n’était plus souverain»
    Tags:
    services numériques, affaires, coopération, technologies, économie, IVe Forum économique oriental (2018), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik