Ecoutez Radio Sputnik
    Bruxelles, Belgique

    En Belgique, la mère d’un terroriste de Daech tué en Syrie candidate aux élections locales

    CC0 / Pixabay/Walkerssk
    International
    URL courte
    10319

    La mère d’un membre belge de Daech* tué en Syrie sera une candidate du parti Chrétiens-démocrates et flamands (CD&V) à Anvers lors des élections communales du 14 octobre pour combattre la radicalisation de jeunes musulmans, annoncent des médias locaux.

    En Belgique, la mère d'un terroriste de Daech* tué en Syrie participera aux élections communales qui auront lieu le 14 octobre 2018. Fatima Ezzarhouni est inscrite sur la liste électorale du parti Chrétiens-démocrates et flamands (CD&V) à Anvers, annonce l'agence de presse Belga.

    Cette femme espère que son histoire encouragera l'électorat à résister à la radicalisation de jeunes musulmans et renforcera la tolérance dans la société.

    Le fils de Fatima Ezzarhouni a trouvé la mort le mois dernier en Syrie où il se trouvait depuis 2013. Sa femme et son fils sont toujours à Idlib, dernier grand bastion des radicaux dans ce pays. À l'heure actuelle, Mme Ezzarhouni tente sans succès de faire venir son petit-fils en Belgique.

    Auparavant, des médias belges avait fait savoir que le nombre de sujets du royaume dans les rangs des terroristes en Irak et en Syrie était d'environ 600. Il s'agit des radicaux tués et de ceux qui se trouvent encore dans ces pays ou essaient de rentrer en Belgique.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Bruxelles veut coopérer avec Moscou pour éradiquer le terrorisme
    Les F-16 belges quittent la coalition internationale après une mission de 18 mois
    Russie-UE: la raison l'emporte, selon le vice-président du BLCC en Russie
    Tags:
    radicaux, terrorisme, élections, Daech, Irak, Syrie, Anvers, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik