Ecoutez Radio Sputnik
    Piotr Porochenko

    Porochenko vante sa «victoire sur la Russie», Moscou sceptique

    © Photo. President of the Ukraine Press-Service/Mikhail Palinchak
    International
    URL courte
    10539

    Le Président ukrainien a qualifié de victoire sur Moscou l’accord sur l’association entre l’Union Européenne et Kiev. Sceptique, le sénateur russe Frants Klintsevitch dénonce une manipulation des chiffres.

    Piotr Porochenko s'est félicité vendredi de «vaincre» la Russie sur le terrain économique, évoquant l'association entre l'Ukraine et l'Union Européenne qui est entrée en vigueur en septembre 2017.

    «Je peux constater que nous l'avons emporté sur la Russie, et cela fait déjà plus d'un an que l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE est en vigueur. La part de l'UE dans les exportations varie entre 42 et 43%, s'approche précipitamment de 50% et cela répare considérablement les dommages que nous a causés la Russie», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    Commentant cette déclaration, Frants Klintsevitch, vice-président de la commission de la défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), a attiré l'attention sur le fait que «plus de millions d'Ukrainiens» travaillaient sur le territoire russe et ce, malgré l'association évoquée.

    «Piotr Porochenko a une fois de plus roulé dans la farine son propre peuple, en manipulant les chiffres», a-t-il estimé sur son compte Facebook.

    Ces dernières années, Kiev mène une politique de substitution aux importations en provenance de Russie. Dans le même temps, selon le Service douanier russe, le volume des échanges russo-ukrainiens a atteint 5,838 milliard de dollars entre janvier et mai 2018, en hausse de 28,7% sur un an. Qui plus est, selon le Service statistique ukrainien, la Russie est le premier investisseur dans ce pays, sa part dans l'ensemble des investissements étrangers étant de 36%.

    Lire aussi:

    Porochenko compte surmonter les obstacles sur le chemin de l’Union européenne
    Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Tags:
    économie, Piotr Porochenko, Frants Klintsevitch, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik