Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion d'Air France

    Un avion espion de l’Otan a failli heurter un vol d’Air France près du Japon

    CC BY 2.0 / A.S. Kanaan / AIR FRANCE
    International
    URL courte
    8421

    Pour la deuxième fois en moins d’un mois, un avion militaire de l’Otan a forcé un avion de ligne d’Air France à baisser son altitude de 200 mètres pour éviter la collision.

    Un avion espion de l'Otan a transgressé à la fois plusieurs couloirs aériens des avions de ligne civils au-dessus de la mer du Japon, relatent des médias. Un avion d'Air France a même dû éviter d'urgence la collision et baisser son altitude de 200 mètres.

    Drone RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Il s'agissait d'un avion espion de l'Otan car tel était le signal donné par son répondeur automatique. Mais l'avion n'a jamais répondu aux aiguilleurs russes.

    Une situation analogue avait eu lieu le 31 août. Un avion à l'immatriculation de l'Alliance avait failli entrer en collision avec un avion de ligne américain Douglas: il était passé à 450 mètres de l'appareil. Les services au sol avaient ordonné à l'avion civil de monter de 600 mètres pour éviter la collision.

     

    Lire aussi:

    Deux avions US ont survolé la zone de tirs des navires russes en Méditerranée
    «Rapprochement dangereux» d'un Su-27 russe et d'un EP-3E US en plein vol (vidéo)
    Un OVNI glisse sous l’avion quelque part au-dessus de l’Espagne (vidéo)
    Tags:
    aviation, avion, Air France, OTAN, mer du Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik