International
URL courte
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
24835
S'abonner

Paris a exprimé ses sincères condoléances à la Russie suite au crash d'un Il-20 en Syrie, par l'intermédiaire du représentant permanent de la France à l’Onu, François Delattre.

La France exprime ses sincères condoléances à la Russie suite au crash d'un Il-20 en Syrie, a annoncé mardi François Delattre, représentant permanent de la France aux Nations unies.

Le même jour, le ministère français des Affaires étrangères a indiqué que Paris avait pris note de l'accord conclu le 17 septembre entre la Russie et la Turquie sur la création d'une zone démilitarisée le long de la ligne de contact entre l'armée syrienne gouvernementale et l'oppisition armée dans le gouvernorat d'Idlib.

Un Iliouchine Il-20 a été abattu accidentellement par une batterie antiaérienne de l'armée syrienne dans le secteur de Lattaquié tandis que l'aviation israélienne effectuait une mission dans la même région. Moscou a accusé l'armée israélienne d'avoir délibérément créé une situation dangereuse, ce qui a entraîné la destruction de l'appareil russe.

La partie israélienne a quant à elle reporté l'entière responsabilité de l'incident sur les autorités syriennes. Israël a également exprimé ses regrets et s'est déclaré prêt à fournir à Moscou toutes les informations nécessaires pour enquêter sur l'incident.

Dossier:
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
avion, condoléances, défense antiaérienne, crash d'avion, Iliouchine Il-20, ONU, François Delattre, Lattaquié, Moscou, Israël, Syrie, Paris, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook