International
URL courte
Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)
1141
S'abonner

La Russie et la Syrie sont restées en étroite collaboration lors de la préparation du mémorandum sur le gouvernorat syrien d'Idlib, a déclaré Riyad Haddad, ambassadeur syrien à Moscou, tout en soulignant que «toutes les initiatives avancées par la Russie pendant la crise syrienne portaient sur un rétablissement politique de la paix».

En élaborant le mémorandum sur le gouvernorat syrien d'Idlib, les dirigeants russes et syriens sont restés en coordination étroite, a déclaré l'ambassadeur syrien à Moscou, Riyad Haddad.

«Toutes les initiatives avancées par la Russie pendant la crise syrienne portaient sur un rétablissement politique de la paix. La dernière en date est également considérée par la Syrie comme une initiative allant dans le bon sens. La coordination entre les directions syrienne et russe lors de son élaboration s'est opérée au plus haut niveau. Pour aboutir finalement à ce mémorandum», a-t-il expliqué aux journalistes.

Les Présidents russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan, se sont entendus ce lundi à Sotchi afin de mettre en place aux alentours du 15 octobre prochain, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres. Les ministres de la Défense des deux pays ont signé pour leur part un mémorandum sur la stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d'Idlib.

Dossier:
Accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib (19)

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Tags:
opposition armée, coordination, zone de désescalade, zone démilitarisée, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Riyad Haddad, Sotchi, Idlib, Moscou, Turquie, Russie, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook