Ecoutez Radio Sputnik
    Il-20

    Une délégation israélienne à Moscou pour discuter du crash de l’Il-20 russe

    © Sputnik . Alexandr Tarasenkov
    International
    URL courte
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (54)
    541079

    Une délégation israélienne, guidée par le commandant de la Force aérienne d’Israël Amikam Norkin, va se rendre à Moscou pour présenter les détails de l’enquête israélienne sur l’incident de l’Il-20 russe abattu ce lundi en Syrie.

    Ce jeudi 20 septembre, le commandant de la Force aérienne israélienne Amikam Norkin se rendra à Moscou pour partager des informations concernant le crash de l'Il-20 russe en Syrie, a annoncé son service de presse.

    «Le commandant de la Force aérienne et les personnes l'accompagnant présenteront en détail ce qui s'est passé, y compris […] les conclusions générales de l'enquête menée par l'armée de défense d'Israël», indique le communiqué.

    Pour rappel, un Iliouchine Il-20 a été abattu accidentellement par une batterie antiaérienne de l'armée syrienne dans le secteur de Lattaquié tandis que l'aviation israélienne effectuait une mission dans la même région. Moscou a accusé l'armée israélienne d'avoir délibérément créé une situation dangereuse ayant entraîné la destruction de l'appareil russe.

    La partie israélienne a quant à elle reporté l'entière responsabilité de l'incident sur les autorités syriennes. Israël a également exprimé ses regrets et s'est déclaré prêt à fournir à Moscou toutes les informations nécessaires dans son enquête.

    Dossier:
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (54)

    Lire aussi:

    Paris exprime ses sincères condoléances à la Russie suite au crash d'un Il-20 en Syrie
    La Défense russe détaille la mission de l'Il-20 abattu en Syrie
    La défense israélienne communique à Moscou ses informations sur le crash de l’Il-20
    Tags:
    avion, délégation, défense antiaérienne, crash d'avion, Iliouchine Il-20, Armée de Défense d'Israël, Moscou, Israël, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik