International
URL courte
456
S'abonner

La dénucléarisation de la péninsule de Corée constitue une condition essentielle pour la signature de l’accord entre les deux Corées, a déclaré le Président sud-coréen Moon Jae-in. Il a déclaré avoir une approche commune avec Kim Jong-un sur cette question.

Le traité de paix entre Pyongyang et Séoul sera signé après la dénucléarisation complète de la péninsule de Corée, a déclaré ce jeudi le Président sud-coréen Moon Jae-in lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet intercoréen qui s'est déroulé du 18 au 20 septembre à Pyongyang.

«Un traité de paix n'est possible qu'après l'achèvement de la dénucléarisation et jusqu'à ce moment, l'accord d'armistice restera en vigueur», a-t-il précisé.

Le dirigeant de la République de Corée a également déclaré avoir des positions semblables à celles de Kim Jong-un à ce sujet. Il a indiqué qu'un nouvel accord militaire entre les deux pays pouvait débarrasser la péninsule coréenne de la menace de la guerre «pour toujours». Il a également ajouté qu'il s'était mis d'accord avec le dirigeant nord-coréen pour organiser des négociations interparlementaires.

Le troisième sommet intercoréen s'est terminé ce jeudi à Pyongyang. Le dirigeant nord-coréen a accepté mercredi de fermer le site de tests de moteurs de missile et le pas de tirs de Tongchang-ri en présence d'experts internationaux. Suite à cette annonce, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré que Washington était prêt à relancer «immédiatement des négociations» afin d'achever la dénucléarisation du Nord d'ici janvier 2021.

Le traité de paix entre Pyongyang et Séoul
© Sputnik
Le traité de paix entre Pyongyang et Séoul

Lire aussi:

Un chien retrouvé pendu en Seine-Saint-Denis, une association porte plainte
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
dénucléarisation, nucléaire coréen, Moon Jae-in, Mike Pompeo, Kim Jong-un, Péninsule de Corée, Pyongyang, Séoul, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook