International
URL courte
17612
S'abonner

Le Front al-Nosra* dispose d’un mois pour quitter la zone démilitarisée d’Idlib et y retirer ses armes lourdes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Les membres du groupe terroriste Front al-Nosra* devront quitter la zone démilitarisée d'Idlib d'ici la mi-octobre, a déclaré ce vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Il a ajouté qu'à cette date, toutes les armes lourdes devaient également avoir été retirées du secteur.

À l'issue des négociations dans la ville russe de Sotchi, Moscou et Ankara, ont dévoilé lundi soir la création d'une zone démilitarisée à Idlib, sous contrôle russo-turc, éloignant ainsi la perspective d'une offensive.

Censée être mise en place d'ici le 15 octobre et large de 15 à 20 kilomètres, la zone en question sera créée le long de la ligne de démarcation entre les groupes d'opposition et les forces syriennes dans le gouvernorat d'Idlib.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
zone démilitarisée, Sergueï Lavrov, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook