International
URL courte
17612
S'abonner

Le Front al-Nosra* dispose d’un mois pour quitter la zone démilitarisée d’Idlib et y retirer ses armes lourdes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Les membres du groupe terroriste Front al-Nosra* devront quitter la zone démilitarisée d'Idlib d'ici la mi-octobre, a déclaré ce vendredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Il a ajouté qu'à cette date, toutes les armes lourdes devaient également avoir été retirées du secteur.

À l'issue des négociations dans la ville russe de Sotchi, Moscou et Ankara, ont dévoilé lundi soir la création d'une zone démilitarisée à Idlib, sous contrôle russo-turc, éloignant ainsi la perspective d'une offensive.

Censée être mise en place d'ici le 15 octobre et large de 15 à 20 kilomètres, la zone en question sera créée le long de la ligne de démarcation entre les groupes d'opposition et les forces syriennes dans le gouvernorat d'Idlib.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Le ministère de la Santé confirme plus de 45.000 contaminations en 24h
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
zone démilitarisée, Sergueï Lavrov, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook