Ecoutez Radio Sputnik
    Système antimissile américain Aegis Ashore

    «Le déploiement au Japon d’Aegis Ashore US est contraire à la diplomatie de paix en Asie»

    CC BY 2.0 / U.S. Missile Defense Agency / Aegis Ashore
    International
    URL courte
    8211

    Les autorités de la ville d’Abu, dans la préfecture japonaise de Yamaguchi, ont adopté à l’unanimité une pétition contre le déploiement de systèmes antimissiles américains Aegis Ashore. Masaaki Morikami, représentant local de la société civile, a commenté la situation pour Sputnik.

    Une pétition en faveur de l'annulation du projet de déploiement de systèmes antimissiles américains Aegis Ashore a été adoptée lors de la dernière séance de la session du gouvernement municipal d'Abu, a indiqué à Sputnik Masaaki Morikami, représentant de la société civile.

    «À mon avis, il est extrêmement important que les voix des habitants locaux aient été prises en considération, et que les membres du gouvernement municipal, avec le maire à leur tête, aient exprimé à l'unanimité leurs protestations contre le déploiement dans la préfecture de systèmes américains Aegis Ashore. J'ai été sincèrement touché par une telle décision de notre gouvernement», a confié l'interlocuteur de l'agence.

    Avant d'également rappeler que la Russie et la Chine avaient exprimé à maintes reprises leurs préoccupations face au déploiement sur le sol japonais de ces systèmes antimissiles américains, susceptibles de perturber l'équilibre des forces en Asie.

    «La raison officielle du déploiement de ces systèmes serait la menace qui émane de la Corée du Nord. Je pense cependant qu'en réalité, les radars du système sont orientés vers la Russie et la Chine. Ces bases sont également destinées à protéger le territoire des États-Unis eux-mêmes», a poursuivi le militant de la société civile.

    Selon ce dernier, il s'agirait d'un nouveau renforcement de l'alliance américano-japonaise, le gouvernement de Shinzo Abe achetant déjà depuis longtemps des armes américaines à des prix dictés par les États-Unis, avec comme résultat un niveau record pour les dépenses du Japon dans le domaine de la défense.

    «Je suis particulièrement préoccupé par le fait que le déploiement au Japon d'Aegis Ashore américains est contraire à la diplomatie de paix en Asie, surtout à la lumière des négociations en cours entre la République de Corée et la Corée du Nord», a conclu Masaaki Morikami.

    Lire aussi:

    Tokyo s’arme contre Pyongyang, Moscou préoccupé
    Devant le risque nord-coréen, Tokyo veut des systèmes de défense antimissiles US
    Le ministère japonais de la Défense veut un budget record pour 2019
    Tags:
    États-Unis, équilibre des forces, bouclier antimissile, diplomatie, militants, société civile, protestations, pétition, déploiement, Sputnik, Shinzo Abe, Masaaki Morikami, Corée du Sud, Corée du Nord, Asie, Yamaguchi, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik