Ecoutez Radio Sputnik
    Tzipi Livni

    Il-20 russe abattu en Syrie: la chef de l’opposition israélienne appelle à la pondération

    © AP Photo / Sebastian Scheiner
    International
    URL courte
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (54)
    17739

    Pour maintenir les relatons constructives établies entre la Russie et Israël et ne pas perturber la coordination de leurs actions en Syrie, il faut faire preuve de retenue et de pondération, exhorte Tzipi Livni.

    Tzipi Livni, leader de l'opposition israélienne, a appelé à agir «de manière pondérée» sous la lumière du drame de l'Il-20 russe abattu en Syrie, afin de préserver les relations existantes avec la Russie et la coordination bilatérale en Syrie.

    «L'armée de l'air israélienne accomplit de façon professionnelle son travail visant à prévenir le renforcement des positions de l'Iran en Syrie. C'est un intérêt commun d'Israël et de la Russie. Nous pays ont pu mener un dialogue dans un esprit de respect mutuel et coordonner leurs actions, ce qui permet à l'Armée de défense d'Israël d'agir en Syrie et garantit les intérêts des deux pays», a déclaré Mme Livni.

    Le ministère russe de la Défense a de nouveau déclaré, lors d'un point de presse dimanche, qu'Israël assume totalement la responsabilité pour le crash de l'avion russe avec 15 personnes à son bord, car ses avions ont utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens.

    Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. Israël n'est pas d'accord avec cette dernière affirmation. Selon lui, au moment du crash, les avions israéliens ayant attaqué la Syrie se trouvaient déjà dans l'espace aérien de leur pays, et les missiles syriens, dont un a frappé l'Il-20, partaient irrégulièrement et n'étaient pas ciblés.

    L'aviation israélienne a alerté ses collègues russes sur l'attaque contre des cibles industrielles syriennes le 17 septembre au moment du lancement de l'attaque aérienne, et non à l'avance, violant ainsi l'accord de 2015 sur la prévention des incidents aériens, a déclaré dimanche Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.

    Dossier:
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (54)

    Lire aussi:

    Quels sont les termes de la livraison de S-300 à Damas?
    Assad et Poutine se sont téléphoné, selon le service de presse du Président syrien
    Kremlin: la réponse russe à la tragédie de l'Il-20 vise la sécurité des militaires russes
    Tags:
    crash d'avion, Iliouchine Il-20, Tzipi Livni, Syrie, Russie, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik