Ecoutez Radio Sputnik
    Idlib

    Erdogan: Ankara et Moscou définiront les groupes armés devant quitter Idlib

    © Sputnik . Basel Shartooh
    International
    URL courte
    3211

    Les autorités turques et russes prendront une décision conjointe sur les groupes armés qui devront quitter la zone démilitarisée dans le gouvernorat syrien d’Idlib, a annoncé Recep Tayyip Erdogan dans un article qu’il a écrit pour le quotidien russe Kommersant.

    Suite à la rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan à Sotchi, la Russie et la Turquie désigneront les groupes armés qui devront quitter la zone démilitarisée à Idlib, a déclaré le Président turc.

    «Lors des négociations sur Idlib à Sotchi nous nous sommes mis d'accord sur la zone démilitarisée entre les territoires contrôlés par l'opposition et le régime. L'opposition continuera de rester sur les territoires occupés. Nous nous assurerons que les groupes radicaux que nous définirons avec la Russie ne puissent pas agir dans cette région», lit-on dans cet article.

    Les Présidents russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, se sont entendus à Sotchi afin de mettre en place aux alentours du 15 octobre, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres.

    Les ministres de la Défense des deux pays ont signé de leur côté un mémorandum sur la stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d'Idlib.

    Lire aussi:

    Plus de 1.000 radicaux quittent la zone démilitarisée d’Idlib avec leur matériel de guerre
    Le Kremlin lève le voile sur le récent entretien entre Poutine et Merkel
    Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade
    Tags:
    groupes radicaux, zone démilitarisée, Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Russie, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik