International
URL courte
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
17612
S'abonner

La décision de Moscou de livrer à Damas des systèmes de défense antiaérienne S-300 ne vise pas les pays tiers, mais la sécurité des militaires russes en Syrie, a souligné le porte-parole de la présidence russe.

La livraison de systèmes de missiles antiaériens russes S-300 à la Syrie ne vise pas des pays tiers, mais vise à assurer la sécurité des soldats russes dans ce pays, a annoncé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

«La nécessité des actions russes visant à renforcer la sécurité de ses forces armées devrait être évidente pour tous», a déclaré le porte-parole, répondant à la question des journalistes de savoir si la livraison des S-300 en Syrie aggraverait les relations entre la Russie et Israël.

Les mesures de rétorsion à la tragédie de l'Il-20 en Syrie ont été discutées pendant une semaine avec des experts militaires et les dirigeants du pays, a-t-il souligné.    

La Russie livrera d'ici 15 jours des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne afin de renforcer ses capacités de combat dans le cadre du drame de l'avion russe Il-20, a déclaré lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. Israël n'est pas d'accord avec cette dernière affirmation. Selon lui, au moment du crash, les avions israéliens ayant attaqué la Syrie se trouvaient déjà dans l'espace aérien de leur pays, et les missiles syriens, dont un a frappé l'Il-20, partaient irrégulièrement et n'étaient pas ciblés.

Dossier:
Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Tags:
livraisons, S-300, Kremlin, Israël, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook