Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine. Photo d'archive

    Assad et Poutine se sont téléphoné, selon le service de presse du Président syrien

    © Sputnik . Alexéi Nikolski
    International
    URL courte
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)
    6700

    Bachar el-Assad et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone, a fait savoir lundi le service de presse du Président syrien.

    Les Présidents russe et syrien ont examiné, dans un entretien téléphonique, l'accord sur Idlib, a indiqué lundi le service de presse de Bachar el-Assad.

    Cette discussion a également porté sur le crash de l'avion russe Il-20, abattu par un missile syrien alors qu'Israël réalisait une attaque contre la Syrie le 17 septembre. Le dirigeant syrien a exprimé ses condoléances à l'occasion de cette tragédie.

    Vladimir Poutine a indiqué à son homologue syrien que la Russie remettrait à la Syrie des systèmes de missiles sol-air S-300, a pour sa part indiqué le service de presse du Kremlin. Selon lui, la Russie envisage de développer le système syrien de défense antiaérienne.

    Le Président russe a engagé la responsabilité d'Israël dans la tragédie de l'Il-20.

    MM. Poutine et Assad ont confirmé leur disposition à déployer des efforts visant à une normalisation durable en Syrie et au rétablissement de sa souveraineté, a fait savoir le Kremlin.

    Le 17 septembre, la défense antiaérienne syrienne a ciblé par erreur un Il-20 russe avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. Le crash de l'avion a coïncidé avec un raid israélien contre la Syrie. La Russie accuse les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux missiles syriens. Israël n'est pas d'accord avec cette dernière affirmation. Selon lui, au moment du crash, les avions israéliens ayant attaqué la Syrie se trouvaient déjà dans l'espace aérien de leur pays, et les missiles syriens, dont un a frappé l'Il-20, partaient irrégulièrement et n'étaient pas ciblés.

    Dossier:
    Crash de l'avion russe Il-20 en Syrie (55)

    Lire aussi:

    Quels sont les termes de la livraison de S-300 à Damas?
    Selon John Bolton, «la partie responsable» du crash de l'Il-20 russe est l'Iran
    Il-20 russe abattu en Syrie: la chef de l’opposition israélienne appelle à la pondération
    Tags:
    entretien, Iliouchine Il-20, S-300, Bachar el-Assad, Vladimir Poutine, Idlib, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik