Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion tombe dans l'eau (image d'illustration)

    Dernières minutes du vol MH370 disparu: une vrille mortelle dans l'océan?

    © Photo. asergeev.com
    International
    URL courte
    Boeing malaisien disparu (32)
    141522

    Les pilotes du Boeing 777 malaisien, qui a disparu des radars en mars 2014, auraient perdu le contrôle de l’appareil après l’arrêt des deux moteurs, avant que l’avion ne chute dans l’océan, d’après les auteurs d’un documentaire télévisé de National Geographic qui ont reconstitué les dernières minutes du vol.

    Le Boeing effectuant le vol MH370 le 8 mars 2014 a certainement manqué de carburant et est descendu en vrille dans l’océan Indien après avoir volé pendant six heures dans la mauvaise direction, affirment les auteurs d’un épisode de la série documentaire Drain the Oceans de National Geographic, qui ont essayé de reconstituer les derniers instants de ce vol tragique.

    ​Après avoir disparu des écrans radar, l’avion a continué à échanger des signaux avec un satellite Inmarsat au-dessus de l’océan Indien. Les signaux se sont produits une fois par heure et les experts ont pu les utiliser pour calculer la direction de déplacement. Ils ont établi qu’après sa trajectoire initiale vers le nord-ouest, le MH370 a tourné vers le sud et a volé encore six heures.

    Supposant que l’avion malaisien était à court de carburant, les auteurs du film ont simulé ce qui se passe à bord d’un Boeing 777 dans ces circonstances.

    Selon les ingénieurs de Boeing cités dans le documentaire, le moteur droit se serait arrêté le premier, poussant le pilote automatique à basculer l’avion vers la gauche pour compenser. Mais le moteur gauche aurait lui aussi capitulé deux minutes plus tard.

    Sans alimentation, le pilote automatique s'est arrêté, laissant le MH370 dans une «longue descente en spirale», d’après Drain the Oceans.

    ​L’équipe d’enquête officielle de l’épisode a collaboré avec la société australienne Electric Pictures, basée à Perth, et le Bureau australien de la sécurité des transports, précise le site australien News.com.au.

    La disparition du Boeing 777-200 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines reliant Kuala Lumpur à Pékin (vol MH370) dans la nuit du 7 au 8 mars 2014, est l’un des plus grands mystères de l’histoire de l’aviation. L'épave de l’avion n'a jamais été localisée. En 2015 et 2016, des débris provenant du vol MH370 ont été découverts sur les côtes de La Réunion, ainsi qu'en Tanzanie et au Mozambique. En janvier 2015, les 227 passagers et les 12 membres d'équipage se trouvant à bord ont été déclarés morts.

    Parmi les passagers de l'avion, il y avait quatre Français: Laurence Wattrelos, 51 ans, sa plus jeune fille Ambre de 13 ans et son fils Hadrien de 17 ans, accompagné de sa petite amie franco-chinoise, Yan Zhao, 17 ans.

    Aucune enquête n'a permis de lever le mystère de cette disparition, pas même celle du FBI qui avait proposé son aide.

    Dossier:
    Boeing malaisien disparu (32)

    Lire aussi:

    Un Britannique affirme avoir découvert le MH 370 disparu de la Malaysia Airlines
    Les recherches de l'avion du vol MH370 s'achèveront la semaine prochaine
    MH370, L-1049: pourquoi les avions disparaissent-ils des radars depuis un demi-siècle?
    Tags:
    documentaire, MH370, avions civils, vrille, océan, crash d'avion, enquête, Boeing 777-200, Boeing, National Geographic, Malaysia Airlines, océan Indien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik