International
URL courte
7128
S'abonner

Une nouvelle base militaire américaine aurait vu le jour à la frontière entre l'Irak et la Syrie, ont fait savoir à Sputnik des combattants kurdes sur le terrain.

Soldats US
© AP Photo / Mindaugas Kulbis
D'après des sources au sein des forces peshmerga kurdes contactées par Sputnik, les États-Unis auraient mis en place une nouvelle base militaire dans la zone d'Al-Qaïm, à la frontière syro-irakienne.

«Selon les données dont nous disposons, les États-Unis ont créé une nouvelle base dans la région stratégique d'Al-Qaïm de la province d'Al-Anbar, à la frontière entre l'Irak et la Syrie», a confié à Sputnik Xelil Şirvan, commandant d'une unité peshmerga.

Face à l'intensification de la présence militaire américaine dans la région, les forces gouvernementales irakiennes y ont envoyé des renforts pour assurer la sécurité de la frontière, a-t-il poursuivi.

Dans le même temps, un membre des Forces démocratiques syriennes (FDS) opérant dans cette zone a déclaré que la nouvelle base était utilisée dans le cadre de l'opération menée par les FDS près de Hejin, sur le territoire syrien.

Pour rappel, la ville d'Al-Qaïm a été libérée de Daech* en novembre 2017.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Tags:
présence militaire, base militaire, sécurité, frontière, Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), Peshmerga, États-Unis, Syrie, Irak, Al-Qaïm
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook