Ecoutez Radio Sputnik
    La Mecque

    De la Mecque à Médine en moins de 2h30: un TGV en Arabie saoudite

    CC0 / Pixabay/GLady
    International
    URL courte
    571

    L’Arabie saoudite a lancé une nouvelle ligne de TGV qui relie Médine, La Mecque et Djeddah, au bord de la mer Rouge. Selon les responsables saoudiens cités par les médias, le temps de trajet entre les deux villes saintes est désormais réduit de moitié.

    La ligne de TGV Al-Haramein, de 453 km de long et reliant les villes saintes de La Mecque, de Médine et de Djeddah, vient d’entrer en service en Arabie saoudite, annoncent les médias.

    «Le trajet entre les Haramein ("les deux Mosquées Saintes") est plus court et plus facile que jamais. Le projet montre l'engagement du royaume à servir l’islam et les musulmans», a indiqué le ministre saoudien des Transports Nabil al-Amoudi devant des dignitaires religieux réunis à la gare de Djeddah

     

     

    A présent, le voyage entre les deux villes saintes prendra moins de deux heures et demie.

    La ligne de TGV a été construite par le consortium Al Shoula, comprenant 12 sociétés espagnoles et deux sociétés saoudiennes, qui avait devancé en 2011 un consortium français comprenant la SNCF et Alstom lors d’un appel d’offres.

    ​Le projet a été financé par le Public Investment Fund, un fonds souverain saoudien. 

    La ligne sera prolongée jusqu’au nouveau terminal de l’aéroport de Djeddah, qui a déjà commencé à accueillir des vols nationaux et sera ouvert à tous les vols début 2019.

    D’après le directeur du projet, Mohammed Fallatah, la ligne de TGV pourrait ensuite être connectée à une ligne entre Djeddah et la capitale Riyad.

    Le coût du projet s’élève à 7,87 milliards de dollars (soit 6,73 milliards d’euros). La ligne devrait transporter environ 60 millions de passagers par an.

    La Mecque accueille tous les ans des millions de pèlerins musulmans dans le cadre des voyages sacrés connus sous les noms de Hajj et d’Umrah, qui constituent l’un des piliers fondamentaux de l’islam.

    Les pèlerins constituent la plus grande partie des 20 millions de visiteurs étrangers qui arrivent en Arabie Saoudite tous les ans, d’après les médias.

    Les autorités saoudiennes estiment que la modernisation des lignes de transport entre les villes saintes fera croître les recettes touristiques du pays, qui cherche à réduire sa dépendance aux exportations de pétrole, note The Guardian.

    L'Arabie saoudite investit également dans la construction d’hôtels et la restauration de la Grande Mosquée de la Mecque.

    Lire aussi:

    Après 27 ans d’interruption, les liaisons aériennes Irak-Arabie saoudite reprennent
    Durant le Ramadan, un Français se jette du toit de la Grande mosquée de la Mecque (vidéo)
    Téhéran met en garde Riyad contre toute «bêtise»
    Tags:
    chemin de fer, trains à grande vitesse, Al-Haramein (ligne de TGV saoudienne), Al Shoula, Riyad, Djeddah, Médine, La Mecque, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik