International
URL courte
Livraison de S-300 russes à la Syrie (47)
241082
S'abonner

Après les S-300, des S-400 russes bientôt livrés en Syrie? Rien d’officiel, juste une plaisanterie lancée par le chef de la diplomatie syrienne en déplacement à New York.

Intervenant devant les journalistes à New York où il se déplaçait à l’occasion de la 73e Assemblée générale de l’Onu, le chef de la diplomatie syrienne, Walid al-Mouallem, s’est exprimé non sans un certain brin d’ironie sur les systèmes S-400 russes. 

Répondant à une question concernant les S-300 que la Russie doit prochainement livrer à la Syrie en réponse à l’incident ayant conduit au crash d’un Il-20 russe, il a déclaré en souriant:

«Et nous attendons également les S-400 avec impatience!». 

Pour rappel, le 17 septembre dernier la défense antiaérienne syrienne avait ciblé par erreur un Il-20 avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. La disparition de l'avion a coïncidé avec un raid israélien visant la Syrie.

La Russie a alors accusé les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux tirs syriens. D'après le ministère, les avions israéliens «ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région».

Rejetant ces accusations, l'État hébreu a toutefois exprimé ses regrets et s'est déclaré prêt à fournir à Moscou toutes les informations nécessaires à l'enquête.

La Russie s'est de son côté engagée à livrer à la Syrie des batteries anti-missiles S-300, expliquant vouloir ainsi protéger ses militaires.

Dossier:
Livraison de S-300 russes à la Syrie (47)

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
«Lâches», «sans-c***lles»: Brigitte Bardot s’en prend au gouvernement et se dit «écœurée» par l’état de la France
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
À la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
blagues, Iliouchine Il-20, S-400, S-300, Assemblée générale des Nations unies, Walid al-Mouallem, New York, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook