International
URL courte
532285
S'abonner

Damas compte recevoir de l’aide à la reconstruction du pays de la part d'États n'ayant pas «fait partie de l’agression» contre la Syrie, a annoncé le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Muallem.

Dans le cadre de la 73e session de l'Assemblée générale de l'Onu, le chef de la diplomatie syrienne, Walid Muallem, a évoqué la question de la reconstruction en Syrie.

«Nous saluons l’aide à la reconstruction de la part de pays qui n’ont pas fait partie de l’agression [contre la Syrie, ndlr]… Pourtant, nous donnerons la priorité dans la reconstruction de la Syrie à nos amis qui nous ont soutenu dans notre lutte contre le terrorisme», a-t-il notamment déclaré.

Walid Muallem a en outre remercié la Russie pour son appui dans la question du retour des réfugiés. 

«Grâce à l’aide de la Russie, le gouvernement syrien ne ménagera aucun effort pour le retour des réfugié et la satisfaction de leur besoins essentiels», a-t-il dit.

Selon le ministre syrien, les pays occidentaux empêchent ce processus en «diffusant des peurs irrationnelles» et en «utilisant les réfugiés comme atouts lors des négociations».

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Tags:
lutte antiterroriste, reconstruction, soutien, aide, restauration, Walid al-Mouallem, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook