Ecoutez Radio Sputnik
    Barcelone

    En images: le trafic paralysé en Catalogne pour l'anniversaire du référendum

    © REUTERS / Jon Nazca
    International
    URL courte
    492

    «Ni oubli, ni pardon»… Des indépendantistes catalans célèbrent à leur manière le premier anniversaire du référendum d'autodétermination interdit. Les médias et les réseaux sociaux sont inondés d’images d’activistes qui réclament la rupture avec l'État espagnol, descendant sur les voies ou bloquant les routes.

    Des indépendantistes catalans ont bloqué lundi une voie de train à grande vitesse, des autoroutes et des artères de Barcelone pour le premier anniversaire du référendum d'autodétermination interdit.

    «Aujourd'hui, les TAV [trains à grande vitesse] ne circulent pas. Le trafic est paralysé avec la France», ont indiqué les activistes.

    La voie de train à grande vitesse a été bloquée en gare de Gérone, à 100 km au nord-est de Barcelone, a confirmé la compagnie des chemins de fer. La régie du réseau routier a signalé sur son site internet des coupures sur les autoroutes A7, entre Barcelone et Valence, et A2, qui relie la métropole catalane à Madrid, indique l'AFP.

    Mettant en ligne des photos de barrages de pneus dressés sur les autoroutes pour bloquer la circulation, les CDR (Comités de défense de la République) avaient appelé à des manifestations dimanche sur les réseaux sociaux, sous le slogan «Ni oubli, ni pardon».

    Les militants bloquent aussi des artères de Barcelone et de Lerida, à 165 km à l'ouest de la capital catalane.

    Un référendum d'autodétermination de la Catalogne, jugé illégal par le Tribunal constitutionnel d'Espagne, a été organisé le 1er octobre 2017. Une très large majorité des votants se sont prononcés en faveur de l'indépendance. Plusieurs organisateurs du référendum ont été accusés de séparatisme, dont l'ancien président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, qui a quitté l'Espagne.

    Le gouvernement espagnol avait immédiatement mis la région sous tutelle, dissolvant le parlement et démettant le gouvernement régional, dont une partie s'est enfuie en Belgique. Ceux qui étaient restés ont ensuite été arrêtés.

    Lire aussi:

    1er anniversaire du référendum en Catalogne: des heurts font des dizaines de blessés
    Violents clashes entre la police et des manifestants en Catalogne ce dimanche (vidéo)
    La police nationale saisit des urnes dans des bureaux de vote en Catalogne
    Tags:
    autoroute, référendum, train, Catalogne, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik