Ecoutez Radio Sputnik
    Mevlut Cavusoglu et Jean-Yves Le Drian

    Jean-Yves Le Drian exprime le soutien de Paris à l'accord de Moscou et Ankara sur Idlib

    © AFP 2018 BENOIT TESSIER / POOL
    International
    URL courte
    23813

    Lors de sa rencontre avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a exprimé le soutien de la France à l'accord de la Russie et la Turquie sur Idlib, selon un porte-parole du ministère français.

    Pendant l'échange entre Jean-Yves Le Drian et Mevlut Cavusoglu qui a eu lieu hier en France, le chef de la diplomatie française a félicité l'accord de Moscou et Ankara sur la mise en place d'une zone démilitarisée dans le gouvernorat d'Idlib, selon un porte-parole du ministère français.

    Les consultations des chefs de la diplomatie des deux pays ont principalement touché le problème syrien, toujours selon la même source. Jean-Yves Le Drian a exprimé le soutien de Paris à l'accord du 17 septembre qui créé une zone démilitarisée dans le gouvernorat d'Idlib et qui permet d'éviter une opération offensive du gouvernement syrien et de ses alliés.

    Jean-Yves Le Drian a appelé son homologue turc à poursuivre le travail de rapprochement des positions du «small group» et du groupe d'Astana, selon le communiqué publié sur le site de la diplomatie française. «Les ministres ont partagé leurs vues sur la nécessité d'avancer dans la recherche d'une solution politique négociée, en insistant sur la mise en place rapide du "comité constitutionnel", à laquelle travaille l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, Staffan de Mistura», indique le communiqué.

    Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont entendus à Sotchi afin de mettre en place une zone démilitarisée large de 15 à 20 km le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib d'ici le 15 octobre. Les ministres de la Défense russe et turc ont signé de leur côté un mémorandum sur la stabilisation de la situation dans la zone de désescalade d'Idlib. L'un des points de ce mémorandum prévoit la réouverture des routes Alep-Lattaquié et Alep-Idlib avant la fin de l'année en cours.

    Lire aussi:

    Erdogan: Ankara et Moscou définiront les groupes armés devant quitter Idlib
    La France salue l'accord russo-turc sur Idlib
    Le Front al-Nosra aurait accepté l’ultimatum sur sa dissolution, selon des médias syriens
    Tags:
    Jean-Yves Le Drian, Idlib, Turquie, Syrie, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik