International
URL courte
10155
S'abonner

Trois mois après sa spectaculaire évasion par hélicoptère de la prison de Réau, le braqueur Redoine Faïd a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi dans sa ville natale de Creil, dans l’Oise.

C'est finalement chez lui, à Creil, que le braqueur Redoine Faïd a été arrêté vers 4h00 dans la nuit de mardi à mercredi. Il a été interpellé dans un appartement du quartier du Moulin, par une cinquantaine de policiers des brigades de recherche et d'intervention (BRI) de Lille et Versailles.

Quatre autres personnes ont également été arrêtées par la BRI, l'un de ses frères Rachid Faïd, deux neveux et une femme, selon France Info.

De plus, les forces de l'ordre leur ont saisi des armes. L'opération s'est déroulée sans échange de coups de feu.

Selon le quotidien, le braqueur avait été repéré il y a quelques temps par la police à Creil, qui a donc attendu le moment le plus propice pour l'interpeller.

En avril, Redoine Faïd avait été condamné en appel à 25 ans de prison pour son rôle d'«organisateur» dans un braquage raté en 2010 qui avait coûté la vie à une policière municipale. Le 1er juillet il s'était évadé en hélicoptère d'une prison en Seine-et-Marne. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a reconnu une «série de dysfonctionnements» dans cet établissement pénitentiaire.

Le 24 juillet ce braqueur multirécidiviste avait été repéré à Sarcelles après avoir abandonné une voiture dans le parking d'un centre commercial. Des traces de son ADN avaient été retrouvées dans le véhicule.

Le criminel s'était auparavant déjà évadé de la prison de Sequedin (Nord) le 13 avril 2013. Suite à son évasion, il avait été repris six semaines plus tard.

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
arrestation, Redoine Faïd, Creil, Oise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook