Ecoutez Radio Sputnik
    John Bolton

    Les USA sortent du protocole sur le règlement des différends de la Convention de Vienne

    © AP Photo / Alex Brandon
    International
    URL courte
    7134

    Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, a proclamé le retrait des USA d'un protocole additionnel à la Convention de Vienne en raison des différends avec les Palestiniens sur le statut de Jérusalem.

    Suite à la rupture du «traité d'amitié» avec l'Iran, Washington s'est retiré du Protocole concernant le règlement obligatoire des différends relatif à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

    «J'annonce la décision du Président en vertu de laquelle les États-Unis se retirent du protocole facultatif», a déclaré mercredi le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale John Bolton lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche.

    Selon lui, cette décision a été prise en raison de la plainte portée «par le soi-disant État de Palestine» auprès de la Cour internationale de justice «pour contester le transfert de l'ambassade américain de Tel Aviv à Jérusalem».

    En décembre dernier, Donald Trump a annoncé que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël, suscitant de vives critiques de la part de la communauté internationale, notamment dans le monde musulman.

    Israël a conquis Jérusalem-Est, partie arabe de la ville, lors de la guerre des Six Jours en 1967 avant de l'annexer et de proclamer la ville réunifiée sa capitale. Les Palestiniens souhaitent quant à eux faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur État.

    Les États-Unis ne reconnaissent pas la Palestine en tant qu'État
    © Sputnik .
    Les États-Unis ne reconnaissent pas la Palestine en tant qu'État

    Lire aussi:

    Les États-Unis ne reconnaissent pas la Palestine en tant qu'État
    Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël (vidéo)
    L'OCI proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine
    Tags:
    Convention de Vienne sur les relations diplomatiques (1961), Palestiniens, diplomatie, Guerre des Six Jours (1967), Cour internationale de justice (CIJ), présidence américaine, Jérusalem, Jérusalem-Est, Palestine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik