Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan menace de tenir un référendum sur l’adhésion turque à l’UE

    © AP Photo / Francois Lenoir
    International
    URL courte
    20332

    Le Président turc a accusé l’UE de faire traîner en longueur la procédure d’entrée de la Turquie avant de menacer d’organiser un référendum à ce sujet.

    La Turquie pourrait tenir un référendum sur son adhésion à l’Union européenne pour prendre une décision définitive à ce sujet sans attendre que l’UE s’exprime, a déclaré jeudi le Président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’un forum à Istanbul.

    «Pourvu que cela arrive au bout, pour que nous puissions comprendre où aller. Ils font traîner l’affaire en longueur. Des pays qu’on ne peut même pas comparer à la Turquie sont déjà devenus membres de l’UE […]. Si on suit cette logique, il ne nous reste qu’à demander à nos 81 millions d’habitants leur avis concernant l’UE», a indiqué M.Erdogan.

    Le Président turc a appelé Bruxelles à préciser sa position concernant l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

    «Si vous ne nous acceptez pas, dites-le et suivez votre voie et nous suivrons la nôtre», a-t-il ajouté.

    La Turquie a signé un accord d’association avec la CEE en 1963. Elle a déposé une demande d’adhésion à la CE en 1987. Mais les négociations entre l’UE et Ankara, qui n’ont commencé qu’en octobre 2005, ont été suspendues à plusieurs reprises en raison des différends entre les parties. 16 des 35 chapitres de négociation sont ouverts à ce jour, le dernier en date (ouvert en juin 2016) concernant les dispositions financières et budgétaires. 

    Les relations entre la Turquie et l’UE se sont dégradées après le coup d’État avorté en Turquie de juillet 2016. L’UE a critiqué les arrestations massives et d’autres mesures prises par Ankara après la tentative de coup d’État, et s’est opposée à l’ouverture de nouveaux chapitres de négociation.

    Lire aussi:

    Erdogan: la Turquie prête à aider l’UE, mais peut s’en passer
    Erdogan: la Turquie serait soulagée de ne pas être acceptée dans l’UE
    Macron explique pourquoi la Turquie est toujours loin d'adhérer à l'UE
    Tags:
    référendum, Union européenne (UE), Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik