International
URL courte
4324
S'abonner

Les forces de sécurité syriennes ont découvert jeudi 4 octobre trois charniers contenant 12 corps, non loin d’Abou-Douhour dans le sud-est du gouvernorat d’Idlib, où passe le couloir humanitaire par lequel des civils sont évacués de la province.

Trois fosses communes contenant 12 corps ont été découvertes jeudi non loin d'Abou-Douhour (au sud-est de la province syrienne d'Idlib) par les forces de sécurité syriennes. Un couloir humanitaire a été tracé dans cette région pour évacuer les civils de la province d'Idlib.

Des charniers de civils découverts près d’Abou-Douhour en Syrie
© Sputnik . BASEL SHARTOUH
Des charniers de civils découverts près d’Abou-Douhour en Syrie

«Ce sont évidemment des victimes des terroristes du groupe Ajnad al-Kavkaz qui ont contrôlé ce territoire avant l'arrivée de l'armée», a confié à Sputnik une source au sein des forces de sécurité.

Un médecin a raconté à Sputnik que «les corps ont été exhumés en présence des représentants du Croissant-Rouge syrien».

«Tous les restes ont été envoyés à l'hôpital militaire de Hama où les études indispensables seront menées pour identifier les morts», a-t-il précisé.

Des charniers de civils découverts près d’Abou-Douhour en Syrie
© Sputnik . BASEL SHARTOUH
Des charniers de civils découverts près d’Abou-Douhour en Syrie

Un médecin légiste a cependant communiqué à Sputnik sous couvert d'anonymat que «la plupart des morts sont des soldats de l'armée syrienne tués pendant les combats contre les terroristes il y a plusieurs mois, ce qui ressort des uniformes militaires découverts dans les charniers.»

L'opération militaire visant la libération du sud de la province d'Alep, de l'est de la province d'Idlib et du nord de la province de Hama a débuté en novembre dernier. L'armée syrienne appuyée par ses alliés a remis ces territoires sous le contrôle du gouvernement légitime.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Tags:
charnier, civils, Croissant-Rouge arabe syrien (SARC), Abou Douhour, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik