International
URL courte
Livraison de S-300 russes à la Syrie (47)
12024126
S'abonner

Les batteries de S-300 que la Russie a remis à la Syrie à la suite de l’incident avec l’Il-20 russe, ne seront pas en mesure de repérer les F-35 furtifs de l’armée israélienne, a déclaré le ministre de la coopération régionale de l’État hébreu.

Les systèmes de DCA S-300 livrés par la Russie en Syrie ne pourront pas empêcher les nouveaux avions israéliens d'agir à leur guise, estime Tzachi Hanegbi, le ministre israélien de la Coopération régionale.

Le responsable a rappelé que l'armée de l'État hébreu était équipée de chasseurs de cinquième génération F-35I Adir. Le déploiement des S-300, estime le ministre, ne pourra pas limiter leurs capacités.

«Nous disposons d'avions furtifs, les meilleurs au monde. Ces batteries ne sont même pas en mesure de les repérer», a-t-il lancé, cité par le quotidien Haaretz.

Les responsables militaires russes n'ont pas pour l'instant commenté les déclarations israéliennes.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé mardi 2 octobre que la Russie avait achevé de livrer des systèmes S-300 à la Syrie et qu'elle avait remis au pays 49 équipements militaires. Au cours des trois prochains mois, les spécialistes syriens seront formés au maniement de ces systèmes, avait-il ajouté.

Cette livraison des S-300 à la Syrie est intervenue suite à la destruction d'un Il-20 russe par la défense antiaérienne syrienne lors d'un raid de l'aviation israélienne. Moscou a accusé les forces aériennes de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir ayant touché l'appareil russe.

En 2013, sur demande d'Israël, Moscou avait déjà suspendu les livraisons de S-300 à la Syrie, or depuis, la situation a évolué et ce, «non de la faute de la Russie», selon Sergueï Choïgou.

Dossier:
Livraison de S-300 russes à la Syrie (47)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
S-300, Sergueï Choïgou, Tzachi Hanegbi, Syrie, Israël, Russie, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik