International
URL courte
Par
19338
S'abonner

Le paysage politique en Europe depuis la crise migratoire en 2015 a été complètement bouleversé avec l’arrivée d’Emmanuel Macron en France, de Sébastian Kurz en Autriche et de Matteo Salvini en Italie. Les élections européennes du 26 mai 2019 valideront-elles le clivage des nationalistes contre les libéraux?

«La frontière véritable qui traverse l'Europe est celle aujourd'hui qui sépare les progressistes des nationalistes» déclarait Emmanuel Macron en juillet 2018. À l'occasion des élections européennes au printemps prochain, Jean-Baptiste Mendes revient sur les chances de l'emporter des forces «nationalistes».

Lire aussi:

Il tente de mourir en percutant une voiture avec 3 enfants à bord, le juge l’autorise à repasser son permis dans 2 ans
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Tags:
frontière, nationalisme, populisme, élections, Emmanuel Macron, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook