Ecoutez Radio Sputnik
    Aide humanitaire

    La «seule initiative humanitaire honnête» en Syrie proviendrait de Moscou

    © Sputnik . Dmitri Vinogradov
    International
    URL courte
    7332

    Commentant les efforts visant à garantir le retour des réfugiés en Syrie, Ahmad Mounir Mohammed, conseiller du ministre syrien pour la Réconciliation, a noté à Sputnik que le projet russe lancé dans 15 pays, y compris en Europe, était «la seule initiative honnête», alors que les pressions exercées par Washington bloquaient l’aide européenne.

    La Russie, qui a créé son Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie et a lancé un projet humanitaire d’envergure pour ramener les réfugiés dans leurs foyers, serait presque le seul pays qui œuvre pour le rétablissement de la vie normale en Syrie, a déclaré à Sputnik Ahmad Mounir Mohammed, conseiller du ministre syrien pour la Réconciliation et membre du comité russo-syrien pour la réconciliation et le retour des réfugiés.

    «Malheureusement, la seule initiative honnête provient de la Russie […]. La France, la Norvège, le Danemark ont essayé de participer à l’envoi d’aide humanitaire, mais ce processus est bloqué par les pressions exercées par les États-Unis», a indiqué M.Mohammed tout en ajoutant que la Syrie appréciait aussi les efforts déployés par ses amis chinois et iraniens.

    Ahmad Mounir Mohammed
    © Sputnik .
    Ahmad Mounir Mohammed

    M.Mohammed a précisé que 15 ambassades russes, y compris en Europe, menaient des négociations sur le retour des quelque 6,96 millions de réfugiés syriens qui se trouveraient actuellement à l’étranger. Mais les autorités des pays en question refusent de collaborer sur ce dossier, malgré le grand nombre de réfugiés sur leurs territoires.

    «Des pays comme la France, la Norvège ou le Danemark ont essayé de participer à l’octroi d’aide humanitaire, mais ce processus piétine en raison des pressions exercées par les États-Unis. Les pays européens et avant tout les États-Unis sont responsables du fait que les réfugiés restent toujours en Europe. Le seul pays qui s’intéresse au destin du peuple syrien est la Russie», a estimé M.Mohammed.

    Le responsable estime que l’inaction des dirigeants européens, qui fait perdurer la crise des migrants, s’explique par leur désir de justifier la politique d’ingérence dans les affaires intérieures de la Syrie. Or, ils feraient mieux de «servir les intérêts de leurs peuples au lieu d’exécuter les ordres des États-Unis».

    «Nous souhaitons que les pays européens participent au rapatriement des réfugiés et ne souffrent plus de la terreur comme nous. La politique occidentale a entraîné la propagation du terrorisme dans les pays européens. Ils ont protégé et financé les terroristes et voilà que les terroristes se retournent sur eux, c’est le résultat de leur politique», a conclu le conseiller.

    Lire aussi:

    Poutine: il faut aider les régions de Syrie où les réfugiés pourraient se réinstaller
    Comment l’armée russe organise la réinstallation des réfugiés en Syrie
    Défense russe: les USA responsables de la crise dans le camp syrien de réfugiés Rukban
    Tags:
    migrants, ambassade, aide humanitaire, réfugiés, Ahmad Mounir Mohammed, Danemark, Norvège, Iran, Chine, Syrie, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik