International
URL courte
Par
11374
S'abonner

Le haut niveau de préparation au combat atteint par les unités de l’armée algérienne est réel, et dénote de l’efficacité du programme de modernisation et d’entraînement suivi durant cette dernière décennie. C’est en tout cas ce qu’écrit la revue El Djeich, soulignant la disponibilité de l’armée à défendre l’intégrité territoriale de l’Algérie.

L'Armée nationale populaire algérienne (ANP) a mené un véritable effort de modernisation et de préparation de ses troupes au combat durant la dernière décennie, et les manœuvres qu'elle a effectuées, souvent à balles réelles, en particulier durant l'année 2018, ne relèvent pas de la propagande et du discours démagogique. C'est ce qu'écrit la revue El Djeich (l'Armée), l'organe de l'ANP, dans son numéro du mois d'octobre, en réponse aux critiques de ceux qui doutent de la préparation de ses unités au combat.

«L'insistance sur l'importance de la disponibilité et de la préparation au combat des unités et formations de l'ANP en tous points du territoire de notre pays afin de préserver et défendre son indépendance et son intégrité territoriale, ne participent pas du discours démagogique», lit-on dans l'éditorial de la revue.

«Ces opérations de combat, exécutées le plus souvent avec des munitions réelles, sont de nature à préserver et consolider la disponibilité opérationnelle» des forces de l'ANP qui ont «opéré de grandes avancées sur la voie du développement ainsi que celle s'agissant de dispenser aux éléments des connaissances pointues dans diverses spécialités du métier des armes», est-il précisé.

Tout en rappelant que le plan de modernisation de l'armée algérienne avait été minutieusement et rationnellement pensé et exécuté par le haut commandement, le média a affirmé que les résultats enregistrés ces dernières années ont démontré le «haut niveau de complémentarité et de cohésion existant entre les différentes formations de l'ANP, comme le démontrent clairement les différentes opérations de combat qu'elles ont exécutées et qui simulent les conditions véritables de la bataille».

Pour rappel, durant l'année 2018, l'ANP a mené plusieurs manœuvres de grandes envergures à balles réelles dont les plus importantes «Déluge 2018», «Sakhr 2018», «Balayage 2018» et «Tempête 2018» où des armes sophistiquées ont pu être testées.

Lors de sa visite en Algérie en 2006, le Président Vladimir Poutine avait donné un nouveau souffle au partenariat stratégique signé entre l'Algérie et la Russie en 2001 à Moscou, en effaçant la dette militaire algérienne de 4,7 milliards de dollars. Profitant de l'embellie financière des années 2000 due au prix élevé des hydrocarbures, l'Algérie a mené un vaste programme de réarmement de son armée, par l'acquisition de nouveaux équipements sophistiqués et la modernisation des plus anciens. La Russie fut le principal partenaire de l'Algérie dans l'effort de remise à niveau de son armée.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
stratégie défense, préparation, capacité de combat, exercices militaires, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook