International
URL courte
572
S'abonner

Une faille de sécurité sur Facebook a permis à des pirates informatiques de compromettre des données personnelles d'environ 29 millions d'utilisateurs, a reconnu le réseau social dans un communiqué.

Les hackers ont eu accès aux données personnelles de près de 29 millions d'usagers de Facebook grâce à une faille de sécurité découverte en septembre dans le réseau social.

Selon un communiqué diffusé par Facebook vendredi, 15 millions de personnes ont vu leur nom et leurs contacts personnels compromis, alors que des détails supplémentaires l'ont aussi été pour 14 millions d'autres utilisateurs.

Pour l'ensemble des comptes affectés, les pirates informatiques ont accédé au nom de l'usager, son adresse de courriel et/ou son numéro de téléphone indiqué dans son profil.

Dans les 14 autres millions de cas, les hackers ont également pu avoir accès au sexe, au statut indiquant la situation amoureuse et l'éducation, ainsi qu'à la date de naissance, au lieu d'habitation, à l'emploi et aux pages internet consultées par les usagers concernés.

Facebook avait intialement parlé de 50 millions de comptes compromis en révélant l'affaire le 28 septembre dernier.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
piratage, données personnelles, réseaux sociaux, Facebook, Inc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook