Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    L’alliée de Merkel en passe de perdre la majorité absolue en Bavière

    © Sputnik . Alexei Witwizkij
    International
    URL courte
    8311

    La CSU, alliée clé d'Angela Merkel, subirait un échec électoral historique en obtenant seulement 35,5% des suffrages aux élections régionales de Bavière, selon les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote pour le compte des chaînes publiques ARD et ZDF.

    En Bavière, l'Union chrétienne-sociale (CSU), qui est alliée de la chancelière allemande, perdrait la majorité absolue au parlement régional avec son plus mauvais résultat depuis l'année 1950, d'après les sondages effectués à la sortie des urnes. Elle arriverait toutefois en tête avec 35%.

    D'après l'AFP, le parti serait en recul d'environ 12 points par rapport à 2013, année où il avait obtenu la majorité absolue. Si ces estimations sont confirmées, la CSU sera contrainte de chercher à former une alliance avec une ou plusieurs autres formations.

    Le ministre-président de Bavière, tête de liste de la CSU aux régionales, Markus Söder a d'ores et déjà qualifié ce résultat de «regrettable».

    «Cette journée n'est pas facile pour la CSU. Nous n'avons pas obtenu de bon résultat, le résultat est regrettable», a-t-il notamment déclaré.

    L'autre allié d'Angela Merkel, les sociaux-démocrates du SPD, enregistrerait également des résultats décevants avec 9 à 10% des voix.

    Ce seraient donc les Verts qui arriveraient en deuxième position avec 18-19%, un score record pour le parti. L'Alternative pour l'Allemagne (AfD) obtiendrait 11% des voix et les Freie Wähler, 11,5%.

    Lire aussi:

    S’agit-il d’élections «historiques» en Bavière?
    Élections en Bavière: tout peut se passer, «jusqu’à la chute de Merkel»
    La Bavière sanctionne la «Groko» allemande
    Tags:
    résultats, alliés, sondages, parlement, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Angela Merkel, Bavière, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik