Ecoutez Radio Sputnik
    Jamal Khashoggi

    Donald Trump avance une hypothèse sur la mort du journaliste saoudien

    © AP Photo / Virginia Mayo
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)
    19233

    Après s’être entretenu avec le roi Salmane ben Abdelaziz al Saoud au sujet de la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, le chef de l’État américain a annoncé, depuis les jardins de la Maison-Blanche, que ce dernier aurait pu être tué par des «éléments incontrôlables».

    Il n'est pas exclu que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 2 octobre, ait été tué par des «éléments incontrôlables», a déclaré Donald Trump ce lundi après s'être entretenu avec le roi Salmane ben Abdelaziz al Saoud.

    «Le roi [d'Arabie saoudite, ndlr] a fermement nié avoir connaissance de quoi que ce soit (…) Je ne veux pas spéculer à sa place mais il m'a semblé que, peut-être, cela pourrait être le fait d'éléments incontrôlables. Qui sait?», a dit M.Trump.

    Plus tôt dans la journée, le locataire de la Maison-Blanche a annoncé sur son compte Twitter qu'il avait eu une conversation avec le roi Salmane ben Abdelaziz al Saoud au sujet de la disparition M.Khashoggi. Le Président américain a également indiqué vouloir «immédiatement» envoyer en Arabie saoudite Mike Pompeo.

    «Je viens d'avoir une conversation avec le roi d'Arabie saoudite qui dit ne rien savoir de ce qu'il aurait pu arriver à "notre citoyen saoudien". Il a indiqué qu'ils travaillaient en étroite collaboration avec la Turquie pour trouver une réponse. J'envoie immédiatement notre secrétaire d'État pour qu'il rencontre le Roi!», a notamment écrit Donald Trump.

    Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l'y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

    Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

    Donald Trump a plus tôt annoncé qu’il excluait des représailles économiques, comme la limitation des ventes d'armes au royaume saoudien, à cause de cette affaire.

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)

    Lire aussi:

    Affaire Khashoggi: Trump annonce avoir parlé au prince héritier saoudien
    Affaire Khashoggi: «pas de décision qui lèse les rapports économiques américano-saoudiens»
    Istanbul: début de la perquisition turque au consulat saoudien
    Tags:
    tueur, morts, disparition, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Donald Trump, Jamal Khashoggi, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik