International
URL courte
6452
S'abonner

Alors que la prolongation des sanctions européennes contre la Russie est dans l’air, le vice-président du conseil des ministres italien Matteo Salvini qualifie cette possible décision de l’Union européenne d’«absurdité».

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a fait savoir, lors de son déplacement à l'assemblée de Confimi Industria dans la ville italienne de Monza, qu'il avait toujours estimé que l'idée des sanctions européennes contre la Russie relevait de l'absurdité:

«Mercredi, je vais pour la énième fois en Russie parce que le débat au niveau européen concernant le renouvellement pour une durée indéfinie des sanctions économiques contre la Russie est en cours. J'ai toujours pensé et continue de penser qu'elles sont une absurdité sociale, culturelle et économique».

Auparavant, le vice-président du conseil des ministres italien avait déjà déclaré que l'Italie serait l'une des premières à appeler à la levée des sanctions européennes contre la Russie.

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées après le début du conflit en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie en 2014. L'Occident a imposé des sanctions contre la Russie, qui ont entraîné en riposte un embargo sur les importations européennes. Moscou a toujours souligné qu'il n'était en aucune façon partie prenante au conflit intérieur qui mine l'Ukraine depuis 2014.

Lire aussi:

Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Je n’avais jamais vu ça»: les gendarmes cassent à coups de hache des appareils des organisateurs du «teknival» de Redon
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Les USA menacent directement la Russie de représailles en cas de cyberattaques
Tags:
sanctions antirusses, Union européenne (UE), Matteo Salvini, Russie, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook