Ecoutez Radio Sputnik
    Nikol Pachinian

    Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a annoncé sa démission

    © Photo. press office of the Government of RA
    International
    URL courte
    280

    Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a annoncé mardi sa démission sur la chaîne de télévision généraliste arménienne. Il compte donc créer un prétexte officiel à la dissolution du parlement et à la tenue d’élections parlementaires anticipées.

    En direct sur la chaîne de télévision généraliste arménienne, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a annoncé sa démission. Le Président arménien a accepté la démission du gouvernement

    Il a déclaré qu'il démissionnait afin que la dissolution du parlement et la tenue d'élections parlementaires anticipées soient possibles, mais qu'il assumerait ses fonctions jusqu'au vote.

    «Si lors des élections en décembre vous votez pour notre force politique, je serai réélu en tant que Premier ministre», a-t-il fait savoir.

    Nikol Pachinian a souhaité bonne chance à toutes les formations politiques lors des élections de décembre, a remercié le peuple pour son soutien et a présenté ses excuses au cas où il aurait décu quelqu'un ou n'aurait pas su être à la hauteur de la confiance qu'on lui aurait accordée:

    «C'est un moment troublant, puisque nous achevons l'étape de la révolution et abordons une nouvelle phase», a-t-il fait savoir.

    Auparavant, le chef du cabinet des ministres d'Arménie avait déclaré que des élections se tiendraient le 10 décembre. Il avait déjà évoqué sa volonté de démissionner.

    Une crise politique a éclaté en Arménie à cause de l'intention de Nikol Pachinian, élu en tant que Premier ministre au mois de mai à l'issue de nombreuses manifestations, de tenir des élections parlementaires anticipées. Selon la Constitution de l'Arménie, le parlement peut être dissous si, après la démission du chef du cabinet des minstres, les députés n'ont pas pu élire un nouveau Premier ministre pendant deux sessions d'affilé.

    Lire aussi:

    Arménie: le leader de l'opposition Nikol Pachinian élu Premier ministre
    Plus que l’humour: que cherchaient les canulars téléphoniques en appelant Juncker?
    Arménie: la tension montre d’un cran, Erevan paralysée
    Tags:
    démission, Nikol Pachinian, Arménie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik