Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de la Grèce

    Démission du ministre grec des Affaires étrangères suite à un conflit au gouvernement

    © Sputnik . Alekseï Vitvitski
    International
    URL courte
    2120

    Le chef de la diplomatie grec, Nikos Kotzias, a démissionné après un différend au sein du gouvernement de coalition d'Alexis Tsipras lié à l’accord sur le nouveau nom de la Macédoine, selon les services du Premier ministre.

    Suite à un désaccord au sein du gouvernement grec, le ministre des Affaires étrangères, Nikos Kotzias, a décidé de quitter son poste, ont informé les services du Premier ministre.

    «Le Premier ministre Alexis Tsipras a accepté la démission du chef de la diplomatie» et va assumer ces fonctions en vue «de contribuer à la réalisation de l'accord», signé en juin, avec son homologue macédonien Zoran Zaev sur le nouveau nom de la Macédoine, lit-on dans le communiqué.

    Le 17 juin dernier, les Premiers ministres macédonien Zoran Zaev et grec Alexis Tsipras ont signé un accord pour régler un différend de longue date concernant le nom de la République de Macédoine et dont dépendait son adhésion à l'Otan et à l'UE. Aux termes de l'accord, qui a suscité de vives critiques dans les deux pays, le nouveau nom du pays serait République de Macédoine du nord.

    Dimanche 30 septembre, un référendum a été organisé en Macédoine demandant aux habitants de répondre à la question suivante: «Êtes-vous pour l'adhésion à l'Union européenne et à l'Otan, en acceptant l'accord entre la République de Macédoine et la République hellénique?»

    Selon les données de la commission électorale macédonienne, plus de 666.000 personnes, soit 36,91% des inscrits, se sont rendues aux urnes et plus de 90% d'entre elles ont voté «oui». Cependant, le quorum de 50% d'électeurs n'a pas été atteint, le camp du «non» revendiquant donc aussi la victoire.

    Lire aussi:

    La version finale du nouveau nom de la Macédoine dévoilée
    Référendum en Macédoine: un camouflet pour l’UE et l’Otan?
    Macédoine: quel nom pour l’ancienne république yougoslave?
    Tags:
    gouvernement, conflit, démission, Alexis Tsipras, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik