International
URL courte
12658
S'abonner

Ce 19 octobre, le porte-avions nucléaire américain USS Harry S. Truman a franchi le cercle polaire pour entrer dans l'Arctique, pour la première fois depuis 1991, afin de prouver «la souplesse et l'endurance des forces navales américaines» et prendre part aux exercices Trident Juncture 2018.

Un porte-avions nucléaire américain a franchi le 19 octobre, pour la première fois depuis 1991, le cercle polaire pour entrer dans l'Arctique.

Le service de presse de l'US Navy a annoncé que le groupe aéronaval dirigé par l'USS Harry S. Truman devait effectuer «des opérations en mer de Norvège», notamment pour «démontrer la souplesse et l'endurance des forces navales américaines».

Les bâtiments du groupe prendront part aux exercices Trident Juncture 2018, a-t-il ajouté.

Toujours selon le communiqué, la dernière entrée d'un porte-avions américain, l'USS America, dans les eaux arctiques remonte à 1991, lorsqu'il avait participé aux exercices North Star.

Le nouvel exercice de l'Otan, Trident Juncture 2018, aura lieu fin octobre-début novembre. 45.000 soldats, 10.000 véhicules, entre 130 et 150 avions, ainsi que 70 navires seront déployés à entre 500 et 1.000 km de la frontière russe en Norvège, mais également en Suède et en Finlande, deux pays qui ne sont pourtant pas membres de l'Alliance atlantique.

Lire aussi:

Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Des policiers déjouent in extremis une embuscade qui leur a été tendue à Grenoble
«Pas que ça à faire»: un policier traîné sur plusieurs mètres par un automobiliste à Agen
Trump claque la porte d'une interview télévisée, dénonçant le ton des questions - vidéo
Tags:
exercices militaires, porte-avions nucléaire, USS Harry S.Truman, OTAN, mer de Norvège, Finlande, Suède, Norvège, États-Unis, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook