International
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
29235
S'abonner

Les résultats préliminaires de l'enquête attestent du décès du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a indiqué la chaîne saoudienne Al Ekhbariya. Sa mort est visiblement due à une bagarre au sein du consulat d'Arabie saoudite, a précisé le procureur général.

Le journaliste Jamal Khashoggi est mort en raison d'une dispute dans le consulat saoudien, a annoncé le procureur général Cheikh Saoud Al-Mojeb, cité par la chaîne Al Ekhbariya.

 

«L'enquête préliminaire sur l'affaire Khashoggi a déterminé que ce dernier est mort. Une conversation entre lui et des personnes qu'il a rencontrées dans le consulat du royaume à Istanbul a débouché sur une dispute et une altercation physique, ce qui a causé éventuellement sa mort», a déclaré le procureur.

18 Saoudiens ont été arrêtés dans le cadre de l'affaire sur la disparition du journaliste, a ajouté M. Al-Mojeb, soulignant que «tous ceux qui sont impliqués seront traduits en justice».

Le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, à renvoyé le chef adjoint du service de renseignements saoudiens Ahmed Asiri. L'agence d'information saoudienne SPA annonce également le départ du conseiller au cabinet du roi Salmane, Saoud al-Qahtani qui a plusieurs fois émis des critiques contre les opposants du royaume.

Tayyip Erdogan et Mike Pompeo
© REUTERS / Murat Cetinmuhurdar/Presidential Press Office
Virulent critique du pouvoir saoudien, Jamal Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné et démembré.

Riyad affirme que le reporter a disparu après avoir quitté le bâtiment du consulat. Ce dernier collabore avec les autorités turques pour préciser les circonstances de sa disparition. Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'Arabie saoudite devrait prouver sa non-implication dans cette disparition et que ses explications étaient peu convaincantes.

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a annoncé que la Turquie avait obtenu de la part de l'Arabie saoudite une autorisation pour visiter son consulat général à Istanbul suite à la disparition de Jamal Khashoggi.

La semaine dernière, The Washington Post a communiqué que le gouvernement turc avait indiqué aux officiels américains détenir des vidéos et des bandes sonores qui prouvent que le journaliste a été assassiné dans le consulat. Pour sa part, Riyad rejette toute accusation.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Tags:
mission diplomatique, dispute, journalistes, conversation, bagarre, causes, consulat, décès, enquête, Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, Jamal Khashoggi, Istanbul, Arabie Saoudite, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook