International
URL courte
18263
S'abonner

Lors de sa rencontre avec le conseiller à la sécurité nationale américain John Bolton, Vladimir Poutine a déclaré qu'il serait utile de poursuivre le dialogue direct entamé avec son homologue américain, ce en marge d'événements internationaux à venir, par exemple, à Paris.

Vladimir Poutine a proposé de poursuivre le dialogue qu'il a noué avec Donald Trump en marge des prochains événements internationaux, notamment de la commémoration du centenaire de l'Armistice de 1918 à Paris.

«Il serait utile de poursuivre le dialogue direct entamé avec le Président des États-Unis, ce avant tout en marge des événements internationaux à venir. Par exemple, à Paris», a déclaré le chef de l'État russe lors de sa rencontre avec le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton.

Vladimir Poutine et Donald Trump
© Sputnik . Sergey Guneev
Vladimir Poutine estime que cela est possible, «si la partie américaine montre de l'intérêt pour ces contacts».

John Bolton a répondu à cette proposition en indiquant que cela ferait plaisir à Donald Trump de rencontrer Vladimir Poutine à Paris.

«Le Président Trump sera évidemment heureux de vous rencontrer à Paris en marge de cette rencontre internationale que nous avons évoquée avec vous», a dit John Bolton.

Le mardi 16 octobre, le conseiller du Président russe, Youri Ouchakov, a confirmé la visite de Vladimir Poutine à Paris pour les commémorations du 11 novembre. Le responsable a ajouté que le chef de l'État russe «participerait au petit déjeuner d'affaires organisé par le Président Macron».

Vladimir Poutine profitera également de son déplacement pour déposer des fleurs au monument du Corps expéditionnaire russe à Paris, force de l'armée impériale russe engagée dans les combats de la Première Guerre mondiale sur le front français.

Le sommet d'Helsinki entre Donald Trump et Vladimir Poutine, qui s'est tenu le 16 juillet, a été leur première rencontre grand format organisée en dehors des forums internationaux multilatéraux. Les deux chefs d'État s'étaient croisés pour la première fois à Hambourg en 2017 en marge du sommet du G20 avant de s'entretenir au Vietnam lors du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

Lire aussi:

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
Journée de Armistice, Donald Trump, Vladimir Poutine, Paris, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook