Ecoutez Radio Sputnik
    Khashoggi

    Meurtre de Khashoggi: Washington révoque les visas de 21 Saoudiens

    © AP Photo/ Jacquelyn Martin
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)
    592

    La vingtaine de Saoudiens soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ont été interdits d’entrée aux États-Unis. Il s’agit de la première réaction concrète des autorités américaines.

    Les États-Unis ont engagé la révocation des visas des Saoudiens qu'ils jugent impliqués dans le meurtre de Jamal Khashoggi, qualifié par Donald Trump de «fiasco total».

    L'annulation des visas, première décision concrète annoncée par Washington à l'encontre de son allié de longue date, vise 21 personnes qui se voient révoquer leur visa ou interdites d'en demander un, a précisé Heather Nauert, la porte-parole du département d'État.

    «Ces sanctions ne seront pas le dernier mot des États-Unis sur ce dossier», a averti le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

    Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi que l'assassinat de Jamal Khashoggi, qui s'était exilé aux Etats-Unis et était devenu très critique envers le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane — surnommé «MBS» —, avait été soigneusement planifié.

    Riyad a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul. L'Arabie saoudite assure que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et dément avoir ordonné qu'il soit assassiné.

    Le dimanche 21 octobre, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a qualifié la mort du journaliste d'«énorme et grave erreur» et a dit «ne pas savoir où se trouve son corps».

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)

    Lire aussi:

    Trump n'est «pas satisfait» par les explications saoudiennes sur la mort de Khashoggi
    Premier entretien de Mohammed ben Salmane et Erdogan sur le meurtre de Khashoggi
    Le sosie de Khashoggi a déjà quitté la Turquie, selon Erdogan
    Tags:
    visas, Jamal Khashoggi, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik