Ecoutez Radio Sputnik
    La police en Allemagne. Image d'illustration

    Une Allemande de 18 ans violée par une dizaine d’individus, plusieurs Syriens détenus

    © AP Photo / Jens Meyer
    International
    URL courte
    441370

    La victime âgée de 18 ans a vécu un véritable calvaire. Violée pendant des heures par plusieurs individus à proximité d’une boîte de nuit de Fribourg, elle a ému une partie de l’opinion publique et de la presse qui se demandent pourquoi le suspect principal, un Syrien de 21 ans qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt, courrait toujours les rues.

    Une nouvelle histoire d'agression sexuelle secoue l'Allemagne. Le site Actu17 s'est fait l'écho de la presse allemande qui informe depuis plusieurs jours sur cette sordide affaire. Dans la nuit du 13 au 14 octobre dernier, une jeune Allemande âgée de 18 ans a subi un viol collectif à proximité d'une discothèque de Fribourg-en-Brisgau. Au moins huit suspects ont déjà été interpellés et placés en détention alors que d'autres sont activement recherchés. Un Syrien de 21 ans, le suspect principal, est toujours dans la nature. Il est bien connu des services de police et faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrêt pour «plusieurs crimes et délits», d'après le journal Bild. Parmi les huit individus interpellés, âgés de 19 à 30 ans, sept sont de nationalité syrienne et seul le huitième possède un passeport allemand. Le quotidien d'outre-Rhin souligne qu'ils étaient déjà tous connus des services de police.

    Un parti anti-immigration s'empare de l'affaire

    Madj H., le suspect principal, est soupçonné d'avoir drogué la victime en lui offrant un verre contenant une substance décelée durant l'analyse du sang de la victime, d'après la police de Fribourg citée par Actu17. C'est ensuite aux alentours de minuit que le violeur a entraîné sa victime dans un parc situé non loin de la boîte de nuit avant d'abuser d'elle. Il est ensuite accusé d'avoir laissé sa proie à d'autres. D'après Bild, les enquêteurs estiment qu'une quinzaine de personnes auraient pu participer au cauchemar traversé par la jeune femme qui ne s'est terminé que vers 4h00 du matin. Cette dernière a déposé plainte le jour-même.

    ​Une partie de la presse demande des réponses. «Pourquoi n'a-t-il pas été arrêté avant ce crime?», s'est interrogé Bild en rappelant que Madj H. était déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt. Plusieurs photos du jeune homme qui réside en Allemagne depuis 2014 sont depuis diffusées sur internet. Des clichés où on le voit notamment tenir des armes.

    Le parti AFD (Alternative pour l'Allemagne), souverainiste et anti-immigration, s'est emparé de l'affaire et a depuis lancé plusieurs appels à manifester.

    Lire aussi:

    Une flambée de l’antisémitisme à Francfort?
    Bild trouve un sens caché dans le bouquet offert à Merkel par Poutine
    Une «espionne russe» percée à jour à l'ambassade d'Allemagne
    Tags:
    violences, immigration, Bild, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik