International
URL courte
19423
S'abonner

Les fondamentalistes religieux manifestent massivement depuis déjà trois jours dans les plus grandes villes du Pakistan. Ils exigent d’exécuter la chrétienne Asia Bibi, accusée de blasphème, ainsi que les juges qui l’ont acquittée.

Au Pakistan, les groupes islamistes manifestent pour le troisième jour consécutif suite à la décision de la Cour suprême d'annuler la condamnation à mort prononcée contre la chrétienne Asia Bibi, relate Associated Press.

Depuis mercredi, les islamistes, notamment le groupe Tehreek-e-Labaik (TLP), sont descendus dans les rues pour dénoncer cet acquittement. Ils ont lancé des appels au meurtre contre les trois juges de la Cour suprême et ont demandé la démission du gouvernement.

La plupart des rassemblements sont menés par le parti radical Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP), connu pour sa ligne particulièrement dure en matière de blasphème. D'autres partis religieux ont également annoncé des rassemblements séparés.

Le TLP avait déjà bloqué l'accès à Islamabad pendant plusieurs semaines en novembre 2017 pour des motifs également liés à la question du blasphème et obtenu la démission du ministre de la Justice.

Chrétienne du Pendjab, Asia Bibi, ouvrière agricole, ramassait des baies rouges le 14 juin 2009 dans le village d'Ittan Wali, lorsqu'elle commit l'irréparable aux yeux de ses voisines: boire de l'eau d'un puits réservé supposément aux musulmans.

Parce qu'elle a répondu aux femmes qui l'accusaient d'avoir sali l'eau, cette mère de cinq enfants a été accusée de «blasphème», un acte passible de la peine de mort au Pakistan. Aussitôt jetée en prison, Asia Bibi a été jugée en novembre 2010 et condamnée à la peine capitale par pendaison. Cette mère de famille, qui ne cessait de clamer son innocence, avait fait appel de cette décision et a finalement obtenu gain de cause.

Lire aussi:

EN CONTINU Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 63 morts et plus de 3.000 blessés
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
islamisme, chrétiens, Asia Bibi, Islamabad, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook