Ecoutez Radio Sputnik
    Le gouvernorat d'Idlib (image d'illustration)

    Quatre militaires tués et un autre blessé dans des pilonnages de radicaux en Syrie

    © REUTERS / Ammar Abdullah
    International
    URL courte
    6124

    Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a fait état de quatre tués et un blessé lors de pilonnages de plusieurs villages par les radicaux.

    Les formations armées illégales qui déploient leurs activités dans la zone de désescalade d'Idlib, en Syrie, continuent de violer le régime de cessation des hostilités, a déclaré ce samedi le général de division Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    «Deux pilonnages ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures: contre la localité de Djaj dans le gouvernorat [d'Idlib, ndlr] et celle d'Abu Dali dans le gouvernorat de Hama. Ils ont fait quatre morts et un blessé parmi les militaires de l'armée syrienne», a-t-il indiqué.

    Plus tôt cette semaine, le Centre russe avait mis en garde contre une provocation aux armes chimiques en train d'être mise en scène dans le gouvernorat d'Alep avec la participation de personnes inconnues aux résidents locaux. La partie russe avait également déclaré avoir enregistré des violations du cessez-le-feu dans les gouvernorats de Lattaquié et de Hama qui ont fait des morts et des blessés.

    Le Centre avait précédemment mis en garde contre une provocation aux armes chimiques en train d'être mise en scène dans le gouvernorat d'Alep avec la participation de personnes inconnues aux résidents locaux.

    Lire aussi:

    À Lattaquié, deux militaires Syriens tués dans un pilonnage des radicaux
    Moscou: des terroristes ont livré des conteneurs de chlore dans une localité près de Hama
    Dix-neuf villages pilonnés par les radicaux depuis Idlib
    Tags:
    zone de désescalade, morts, violations, cessez-le-feu, pilonnage, armes chimiques, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Vladimir Savtchenko, Hama, Lattaquié, Idlib, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik