International
URL courte
152
S'abonner

Au Guatemala, le volcan El Fuego est de nouveau en éruption, cinq mois seulement après avoir tué au moins 190 personnes et fait plusieurs centaines de disparus. Le volcan a émis des colonnes de cendres jusqu’à 4.8 km au-dessus du niveau de la mer.

Le volcan El Fuego, dont le nom se traduit littéralement par «volcan de feu» et qui se situe à 35 km au sud-ouest de la capitale guatémalienne, connaît une nouvelle phase éruptive. En juin dernier, une précédente éruption avait coûté la vie à 190 personnes. Environ 250 personnes avaient alors été portées disparues, selon les médias locaux.

D'après la coordination nationale pour la réduction des désastres (Conred), El Fuego qui culmine à 3.763 mètres, a émis de nombreuses colonnes de cendres dont la hauteur a atteint jusqu'à 4.8 kilomètres au-dessus du niveau de la mer.

​Les projections de lave atteignent les 300 mètres au-dessus du cratère et les sismographes enregistrent des secousses caractéristiques d'explosions à l'intérieur du volcan, a indiqué David de León, porte-parole de la Coordination nationale pour la réduction des désastres (Conred), cité par l'AFP.

​Cette quatrième phase éruptive depuis le début de l'année provoque des pluies de «fines particules de cendres» sur les villages construits sur les flancs ouest et sud-ouest du Fuego, a-t-il rajouté.

​L'activité du volcan n'a pour le moment pas entraîné d'évacuation de civils, mais a provoqué l'interruption de la circulation sur la route passant à proximité de lui.

La précédente éruption du volcan du Fuego est survenue le 3 juin. Elle a impacté la vie de 1.7 million d'habitants sur les 16.6 millions que comptent le Guatemala.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
cendres, éruption, volcan, Guatemala, El Fuego
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook